« Cette année, nous ouvrons une troisième entité dans le secteur du second œuvre... Il va s'en dire que cette nouvelle entité sera en affacturage chez Crédit Agricole Factoring. »

La société R2T, créée en 1998 et spécialisée dans le travail temporaire, était à l'origine composée de deux secteurs d'activités : les travaux publics et les espaces verts, avec une croissance à deux chiffres depuis sa création. Afin de clarifier son positionnement sur ces deux marchés et toujours en quête d'optimisation de son développement commercial, la position stratégique de la société R2T a été de scinder ces secteurs d'activité en deux entités distinctes. Les sociétés R2T BTP et R2T Espaces verts sont donc nées de cette scission.

Pierre BOISSOLLE, Directeur de R2T BTP et R2T Espaces verts, nous parle du contrat d'affacturage Classique signé par ces deux sociétés depuis 1999 avec Crédit Agricole Factoring.


Que vous a apporté  la séparation en deux entités distinctes de R2T sur le marché du travail temporaire ? 

En distinguant les travaux publics de l'activité des espaces verts, notre démarche commerciale ainsi que notre image auprès de nos clients ont été facilités. En effet, notre communication a été plus claire et nous pouvions mieux cibler nos interlocuteurs. Au départ, nous avions deux orientations stratégiques possibles, soit une implantation en local de notre société avec pour conséquence une dispersion géographique, soit la distinction des métiers, et c'est cette dernière option que nous avons choisie. Nous nous sommes également rapprochés de Paris, plus précisément sur le boulevard Magenta, ce lieu est historiquement reconnu pour les métiers de l'intérim et collait mieux à l'activité de notre société et à notre image commerciale.


Quelles ont été les raisons de la mise en place de votre contrat d'affacturage au sein de Crédit Agricole Factoring ?

L'intérim est une activité qui nécessite un BFR important. Nous versons environ 80% des salaires de nos intérimaires à la semaine. Or le délai entre nos facturations et la réception des règlements de nos clients est en moyenne de 60 jours d'où notre fort besoin en trésorerie. De plus, nous souhaitions optimiser notre poste clients avec la garantie acheteur. Pour cette dernière nous avions le choix des prestataires, mais l'orientation la plus intéressante pour nous était de tout concentrer au sein de Crédit Agricole Factoring  et d'avoir une vision plus globale de notre poste clients et limiter ainsi les intermédiaires.


Quelles ont été les évolutions apportées à la gestion de votre contrat d'affacturage ? 

Nous arrivons petit à petit à la dématérialisation de nos cessions de remise, nous avons transmis notre 1er fichier en EDI il y a peu. Nous trouvons dans cette démarche plusieurs aspects positifs. Tout d'abord l'aspect environnemental : au sein de R2T BTP et R2T Espaces verts, nous y faisons attention par des petits gestes de tous les jours comme l'utilisation de lampes spéciales, le recyclage du papier, le chauffage est éteint pour le week-end, etc. Ensuite, il y a l'aspect coût et rapidité d'exécution, il est plus rentable pour notre service administratif de faire l'analyse des tableaux de bord plutôt que  la manipulation des remises de factures.

L'intérim est un secteur qui utilise beaucoup le papier mais avec les nouvelles orientations sur le développement durable, notre secteur tend à s'améliorer.


Comment utilisez-vous le site web client ? 

Nous utilisons le site web clients tous les jours pour diverses opérations : le suivi de la réception des règlements, la consultation du disponible et le financement, les demandes de garantie. Nous faisons également des demandes d'opinion de crédit avant de faire une démarche commerciale auprès d'un client potentiel.


Avez-vous des projets de développement ?


Cette année, nous ouvrons une troisième entité dans le secteur du second œuvre et qui viendra en complément de nos deux premières activités. Il va s'en dire que cette nouvelle entité sera en affacturage chez Crédit Agricole Factoring .


Quels conseils donneriez-vous à une société qui souhaiterait venir à l'affacturage ?


La première chose qu'une entreprise doit avoir à l'esprit en concluant un contrat d'affacturage c'est la notion de partenariat. Pour toute délégation, avoir en tête cette notion et non pas penser sous-traitance. On doit également définir le champ d'action des acteurs. Par exemple, dès que j'ai un souci avec un de nos clients, j'en informe rapidement mon interlocuteur dédié de Crédit Agricole Factoring  et lui explique les actions que nous avons menées pour y remédier. La communication compte pour beaucoup dans ce partenariat, de même que la réactivité dans l'action.


Recommanderiez-vous Crédit Agricole Factoring  à vos partenaires ?


Bien sûr que je le recommanderais.




Entretien avec Pierre BOISSOLLE, Directeur des sociétés R2T BTP et  R2T Espaces verts.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X