L’Agefi hebdo consacre un dossier sur l’affacturage et les grandes entreprises, avec une interview de Bernard Muselet, directeur général adjoint de Crédit Agricole Leasing & Factoring.

L’année 2014 a été marquée par un regain de l’activité auprès des grands groupes. L’affacturage  devient un outil incontournable dans la palette à disposition des trésoriers d’entreprises, se positionnant ainsi comme le deuxième moyen de financement court terme derrière le découvert bancaire.

Comme l’explique Bernard Muselet, directeur général adjoint de Crédit Agricole Leasing & Factoring, de plus en plus d’entreprises y ont recours car « les factors ont su développer une offre flexible, plus adaptée à leurs besoins au cours des dernières années ». Outre la flexibilité des offres proposées, l’affacturage offre l’avantage de disposer de trésorerie immédiate tout en allégeant la dette des entreprises et donc permet une optimisation de leur bilan.

Enfin, pour répondre à cette demande grandissante des grands groupes qui souhaitent des programmes reposant sur des plus gros montants, le marché assiste aujourd’hui à un développement de la syndication, qui consiste à une collaboration de plusieurs factors pour apporter les fonds nécessaires aux entreprises.
 

 

 

Lire l’article

 

 

 

En savoir plus sur nos offres d’affacturage   

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X