Dans son édition du 19 avril 2013, le nouvel Economiste consacre un article à l'affacturage export et donne la parole à Hubert Cunin, directeur des opérations clients de Crédit Agricole Leasing & Factoring.

Dans cet article de deux pages, l'affacturage export est présenté comme une solution qui permet aux PME de pénétrer plus facilement des marchés export et aux multinationales de fluidifier leurs flux de trésorerie.

L'article détaille les caractéristiques du marché de l'affacturage international, marché qui affiche une croissance à deux chiffres ces dernières années, à l'exception notable de 2012.

Hubert Cunin souligne notamment que les PME, comme les grands groupes, trouvent de multiples avantages dans cette pratique. Le factor permet à la petite entreprise, au-delà de la gestion de créance et du financement, de pénétrer beaucoup plus facilement les marchés à l'export. Les multinationales, pour leur part, sont plus sensibles à la souplesse et à la réactivité de ce mode de financement.

Télécharger l'article du Nouvel Economiste sur l'affacturage export

En savoir plus sur l'affacturage export

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X