Le nouvel Economiste consacre un article sur l’affacturage avec une interview de Didier Estebe, directeur commercial France de Crédit Agricole Leasing & Factoring.

L’édition du 12 septembre du nouvel Economiste consacre un article sur les solutions d’affacturage proposées aux PME.

L’article met en avant les différents services à disposition des chefs d’entreprises qui souscrivent à un contrat d’affacturage, et notamment la garantie des créances contre les impayés :

       « Cette garantie peut également être apportée par une assurance-crédit, mais en cas de défaillance du débiteur, le client ne sera que partiellement indemnisé du montant des créances impayées, tandis que l’affacturage les prendra en charge à hauteur de 100% », explique Didier Estebe.
 
Généralisé auprès des grands groupes, l’affacturage continue de se développer auprès des PME, car faire appel à un factor leur permet de se concentrer sur leur cœur de métier, tout en ayant une connaissance sur la santé financière de leurs débiteurs. De plus, l’affacturage est souvent appréhendé comme une solution complémentaire aux possibilités de financements accordés.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X